Une pub pour un casino belge au cœur d’un scandale sexiste !

En Belgique, c’est la dernière publicité du site de jeux en ligne, StarCasino.be, qui fait polémique ! En effet, placardée dans de nombreux arrêts de bus ou dans les gares du pays, une femme prend la pose en bikini pour inciter les joueurs à s’inscrire sur le site de casino en ligne. De quoi éveiller les plaintes auprès du Jury d’Ethnique Publicitaire, soit l’organisme belge qui contrôle la rigueur des publicités en Belgique.

Une image stéréotypée de la femme

Depuis maintenant une semaine, la nouvelle pub de la société de jeux d’argent en ligne, StarCasino, fait scandale en Belgique. Pour faire simple, cette campagne d’affichage met en avant une jeune femme, habillée d’un simple bikini, accompagnée d’un simple mot aux allusions douteuses : « Joueuse ».

Après l’enregistrement de plaintes, l’organisme qui régule la publicité en Belgique au nom de la « loyauté, de la véracité et du social responsable », a rapidement réagi. Le JEP, soit le Jury d’Ethnique Publicitaire, a notamment condamné cette campagne de pub jugée sexiste. L’organisme estime que l’image de la femme est sensiblement « réduite à l’objet du désir ».

En effet, on ne manquera pas de souligner l’attitude séductrice de cette jeune femme présente sur l’affiche, sans compter la mention « Joueuse », qui n’est autre qu’une allusion sexuelle voire même, une référence à l’émission de télé-réalité « L’île de la Tentation », pour le JEP.

Vers une modification de la pub ?

De ce fait, le Jury d’Ethnique Publicitaire s’est saisi de l’affaire pour demander une modification de cette campagne d’affichage, dans le cas où l’annonceur décidait de ne pas la supprimer définitivement. Par ailleurs, ce scandale, relayé par toute la presse belge, a fait aussi réagir les citoyens du pays, qui se sont empressés de taguer les panneaux d’affichage, ou de modifier l’affiche en couvrant le corps de la jeune femme en photo. Par ailleurs, des militantes luttant contre le sexisme dans la société, n’ont pas hésité à inscrire leur slogan sur une des publicités : « Sexism Game Over », soit en français, « Sexisme, le jeu est terminé ».

« Partout, il semble qu’il soit possible d’apercevoir un lien entre le corps de la femme, la séduction et le jeu. Dans cet univers, il est grand temps de bannir un sexisme fréquemment répandu ! »

De son côté, la société de casino en ligne, a décidé de soutenir la jeune femme photographiée, mais aussi, leur campagne de pub, en demandant aux internautes de partager leur affiche sur le réseau social de Facebook. En attendant l’issue de cette polémique, il faut tout de même noter que d’autres campagnes publicitaires de casinos avaient déjà été jugées sexistes, auparavant.

Ce n’est malheureusement pas la première fois que la pub sexiste d’un casino soit pointée du doigt

Ce fut notamment le cas du Casino de Montréal en 2006, lorsque la société dévoile une publicité remplie de clichés, dans le magazine américain The Improper Bostonian. A travers une sorte de bande dessinée, une partie de cette pub pour le casino canadien montre clairement une jeune femme et un homme qui jouent au blackjack. Ce personnage féminin dessiné, met en avant sa poitrine en étant accompagnée d’une bulle où est inscrite la phrase « Nice Pair ».

Sans vous apporter de traduction, il est évident que les allusions sexuelles, sont là aussi présentes, dans cette publicité pour le Casino de Montréal. Alors que l’organisme Loto-Québec avait offert ses excuses, il est tout de même temps de se demander à quoi riment les différentes campagnes publicitaires de certains casinos, terrestres et en ligne. Partout, il semble qu’il soit possible d’apercevoir un lien entre le corps de la femme, la séduction et le jeu. Dans cet univers, il est grand temps de bannir un sexisme fréquemment répandu !