1 million de dollars volé et utilisé au casino par un notaire au Québec

Grand amateur de jeux de casino et de poker plus particulièrement, Jean-Manuel Estrela vient de tomber entre les mains de la justice québécoise. La raison évoquée dans les médias nationaux ? Cet ancien notaire à rabais se serait servi du casino pour détourner les fonds de nombreux clients. Au compteur ? Près d’un million de dollars pour « son bénéfice personnel ». Retour.

Plus de 600 000 dollars retrouvés dans son panier à linge sale

En 2016, Mr Estrela avait déjà fait l’objet d’enquêtes de la part de l’Ordre professionnel de la Chambre des notaires du Québec pour pratiques douteuses. C’est ainsi que la création d’une « fabrique d’actes notariés à rabais » ayant émis plus de 6 000 actes en l’espace de 3 années, mais aussi d’autres actes non-déontologiques sont pointés du doigt publiquement. Ces « infractions » lui coûtent une première mise à pied.

« Mr Estrela arrive donc dans le casino, joue peu et repart de l’établissement avec l’argent comptant qu’il a réussi à retirer »

Un premier signal d’alarme qui a, par la suite, mis en avant la coquette somme de 861 300 dollars détournés : Jean-Manuel Estrela est radié à vie de l’Ordre des notaires du Québec pour détournement de fonds. Panier à linge sale, entretoit ou encore balayeuse, l’argent comptant est caché dans les moindres recoins de la maison de l’ancien notaire.

Comment a-t-il pu avoir autant d’argent liquide ? Les jeux de casino

« Le but ultime de Jean-Manuel Estrela n’était pas tout simplement de jouer cet argent au casino, il s’est servi de ce dernier pour pouvoir retirer de grosses sommes d’argent liquide » indique le jugement. Argent qu’il a ensuite utilisé pour voyager aux quatre coins de la planète, mais aussi pour régler certaines dettes personnelles.

L’ancien notaire a, en effet, indiqué au juge avoir dû affronter quelques difficultés financières, notamment à cause d’un mariage extrêmement coûteux et de l’achat d’une maison luxueuse d’une valeur de plus de 800 000 dollars... Le juge indique d’ailleurs, qu’après avoir su qu’il était sous l’objet d’une enquête visant ses pratiques, Mr Estrela aurait débuté le détournement de fonds à ce moment précis.

En février dernier, l’ancien notaire effectue différents virements bancaires d’un montant total de 244 500 dollars depuis son compte en fidéicommis vers sa carte de crédit. Cette coquette somme a ensuite été transformée en jetons de casino. Quelques jours plus tard, l’ex notaire retire 286 340 dollars en liquide dans l’établissement de jeux. « Mr Estrela arrive donc dans le casino, joue peu et repart de l’établissement avec l’argent comptant qu’il a réussi à retirer » affirme le jugement.

Une facture plus que salée pour l’ancien notaire

Mr Estrela a également fait appel à un prêteur privé et mis en place un stratagème pour obtenir des prêts grâce à de faux documents (procuration, contrat et hypothèque) et tout en cela en utilisant le nom de ses beaux-parents… ignorant la situation, bien évidemment

L’Ordre des notaires du Québec n’a pas encore indiqué le montant de l’argent détourné, mais a insisté sur le fait que l’intégralité des clients floués serait indemnisée à hauteur de 100 000 dollars par victime de ce notaire malhonnête.